Gérer ses déchets organiques en interne

 

 

Près de 30% des ordures ménagères sont composées de déchets putrescibles qui peuvent être compostés et donc valorisés. Cela permet de limiter la quantité d'ordures ménagères qui vont dans le bac et donc la facture. Et c'est autant de déchets humides en moins à incinérer. Avec le compost, c'est le jardin qui est nourri, pas la poubelle ! Même en habitat collectif, le compostage est possible. Certains s'y sont déjà mis, pourquoi pas vous ?


Collecter et traiter les déchets verts représente un coût important et en constante augmentation, les quantités apportées étant toujours plus importantes. En 2016, plus de 6880 tonnes de déchets verts ont été apportées à la déchèterie d’Etueffont et dans les bennes communales, ce qui représente un coût de collecte et de traitement de plus de 450 000 € TTC, soit près de 10 € par habitant. Les déchets verts sont transportés par l’entreprise Sundgau Compost vers la plateforme de compostage de Hirsingue.

 

Il est toutefois possible de conserver la grande majorité des déchets verts dans son jardin et de les gérer en interne. La tonte de pelouse et les feuilles sont facilement compostables et les branchages peuvent être broyés en passant la tondeuse dessus si l’on ne possède pas de broyeur (branches dont le diamètre est inférieur à 2 cm). Les déchets broyés et séchés peuvent être intégrés au compost, ils permettront une meilleure aération et donc une meilleure décomposition de celui-ci. Ils peuvent également servir de paillage pour couvrir ou fertiliser le sol et empêcher la repousse des mauvaises herbes.



  • branchage
  • composte
  • terre