Les déchets ménagers

 

 

D’après l’Article 1 de la loi du 15 juillet 1975, modifiée par la loi n°92-646 du 13 juillet 1992 : « Est un déchet tout résidu d'un processus de production, de transformation ou d'utilisation, toute substance, matériau, produit... que son détenteur destine à l'abandon. »


La notion de déchet est donc toute relative, les déchets des uns pouvant faire le bonheur des autres ! Alors avant de jeter, demandez-vous si ce dont vous souhaitez vous débarrasser ne pourrait pas servir à quelqu’un d’autre ou à autre chose. Nombre de biens peuvent ainsi être réutilisés, détournés, réparés… et éviter l’abandon. A cette fin, une ressourcerie est implantée à la déchèterie fixe d’Etueffont et accompagne la déchèterie mobile sur certains sites. Vous pouvez y déposer toutes sortes de biens encore en état afin qu’ils puissent profiter à d’autres.


Le meilleur déchet étant celui qu’on ne produit pas, la prévention (réduction de la quantité et de la nocivité des déchets) doit être privilégiée. C’est en effet dès l’achat et au niveau de nos habitudes de consommation que nous pouvons agir, en privilégiant les produits moins emballés et les éco-labels, en buvant de l’eau du robinet, en préférant le durable au jetable, en agissant sur le gaspillage…

 

S’ils ne peuvent être évités, bien triés, les déchets peuvent encore avoir une seconde vie en devenant de la matière première secondaire pour la fabrication d’autres produits. Le recyclage permet ainsi d’économiser des ressources naturelles et de l’énergie, de réduire les pollutions et d’éviter le gaspillage.


Mais pour qu’ils soient valorisés au mieux, il ne faut pas jeter ses déchets n’importe où. Certains sont à déposer dans les sacs de tri sélectif, comme les emballages en plastique et en métal, les papiers et les cartons. Les emballages en verre sont à apporter aux éco-points répartis sur l’ensemble du territoire.

D’autres peuvent être compostés, c’est le cas des déchets organiques, mais aussi des papiers absorbants ou des filtres à café par exemple. Pour les plus volumineux, comme les branchages, une quinzaine de bennes à déchets verts sont à disposition.

De nombreux matériaux sont à apporter en déchèterie, où diverses filières permettront de les valoriser et de limiter leur impact sur l’environnement.

Le reste est à mettre dans le bac à ordures ménagères. Celles-ci seront valorisées énergétiquement par incinération (production d’électricité).

Enfin, quelques produits spécifiques comme les bouteilles de gaz, l’amiante ou les extincteurs ne sont pas de notre compétence et doivent être rapportés par vos soins aux distributeurs ou auprès d’entreprises spécialisées.