Les autres filières présentes en déchèterie



D'autres filières de recyclage existent en dehors des filières à Responsabilité Elargie des Producteurs (REP). Vous trouverez ci-dessous les autres filières représentées en déchèterie. Le cas des cartouches d'encres d'impression est particulier car il fait bien l'objet d'une REP mais uniquement par volontariat contrairement aux autres filières qui sont obligatoires au niveau national ou européen.


  • Cartouches d'encre et capsules Nespresso : COLLECTORS pour l’organisation de la collecte et de la valorisation (69)

Concernant les cartouches d'encre d'imprimante, elles sont triées par catégories de cartouches pour être envoyées en centres de recyclage. Une partie de ces cartouches sera réutilisée pour une seconde vie, les autres seront, pour la plupart d'entre elles, valorisées énergetiquement.

Vous souhaitez en savoir plus sur le recyclage des cartouches d'encres ? Rendez-vous sur le site internet de Collectors. Une vidéo de présentation de la filière est disponible dans notre galerie.

 
Les capsules Nespresso, quant à elles, sont composées d'aluminium, ce qui permet le recyclage de ces déchets. Le marre de café à l'intérieur devriendra du compost pour la filière agricole, et l'aluminium sera recyclé pour devenir de la matière première secondaire pour de futurs matériaux.

Pour en savoir plus sur le recyclage de vos capsules, rendez-vous sur le site internet de Nespresso. Pour connaitre les lieux de collecte de vos capsules Nespresso, veuillez cliquer ici.





  • Radiographies : Rhone Alpes Argent pour l’organisation de la collecte et de la valorisation (57)

La collecte est réalisée sur 2 types de radiographies :

  1. les films radiographiques qui contiennent généralement un support en polyester et une couche sensible composée d'un mélange de gélatine et de bromure d'argent.
  2. les radiographies numériques qui contiennent peu ou pas d'argent par rapport aux films argentiques.

Les radiographies argentiques sont traitées grâce à des enzymes à l'usine de Genas (69) tandis que les films radiographiques non argentiques (principalement polyester) seront valorisés en granulés pour l'usine pétrolière ou encore utilisés pour produire des vêtements.

Si vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous sur le site internet de Rhône Alpes Argent.


 



  • Huile de vidange : CHIMIREC pour la collecte et la valorisation (39)

Les huiles de vidange sont considérées comme des "huiles noires" (huile de moteurs notamment). Une fois collectées en déchèterie ou dans certains écopoints, elles sont envoyées en centres de traitement afin de les régénérer en huiles de base ou de les valoriser énergetiquement dans les cimenteries.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site internet de Chimirec.


 



  • Huile de friture : Tredi pour la collecte et le prétraitement (68)

Les huiles alimentaires collectées sont prétraitées pour être valoriser en biocarburants ou Oléochimie.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site internet de Tredi.





Après collecte et transport, les métaux sont triés. Les plus couramment recyclés sont l’aluminium et l’acier, mais tous les métaux sont recyclables indéfiniment, sans perdre leurs propriétés. Ils sont généralement broyés puis laminés pour être nettoyés avant d’être fondus. Le métal est ensuite reconditionné sous forme de bobines, de barres ou de fils.



Developpement durable article

Source ConsoGlobe



 



  • Gravats, déchets inertes

Ils sont acheminés au centre d'enfouissement technique d'Argiésans (90).





  • Placoplâtre : Ritleng Revalorisations à Rohr (67)

Ritleng Revalorisations produit du gypse en poudre à partir de déchets de plâtre. Des machines permettent la séparation de l'ensemble des éléments constituant une plaque de plâtre, notamment les parements de papier, de polystyrène ou de laine de roche.


 


 

Les déchets verts sont valorisés sur des plateformes de compostage. Le compostage consiste à dégrader la matière organique en un riche composé humique, appelé compost. Cette dégradation s'effectue sous l'action de micro-organismes aérobies. Les déchets verts sont d'abord triés pour enlever les indésirables puis broyés. Le broyat est ensuite mis en andain pour obtenir la phase de fermentation aérobie (en présence d’oxygène). Retourné régulièrement et maturé plusieurs mois, le compost est enfin tamisé pour mettre de côté les éléments grossiers, puis commercialisé.



 



  • Bois : Triter à Aspach-Le-Haut (68)

Réceptionnés sur les sites de traitement, les déchets de bois sont triés, puis broyés suivant différents calibres. Les impuretés comme le fer, les non ferreux, les pierres, les plastiques ou le verre sont ensuite éliminées. Les granulats passent au criblage, puis au contrôle qualité, avant d'être valorisés en panneaux de particules, mélaminés, isolants ou encore combustible.


http://recyclic.typepad.com/.a/6a01053584a99d970b0120a63f8762970c-pi

Source : Recy...clic


  • cartouche-d'encre
  • ferraile
  • bois
  • gravat