Je lutte contre le gaspillage alimentaire

 


La réduction du gaspillage alimentaire répond à un triple enjeux : environnemental, économique et éthique. Dans le monde, le tiers des aliments destinés à la consommation humaine est gaspillé. En France, on estime que près de 10 millions de tonnes de nourriture consommable sont jetées chaque année. Au quotidien, nous avons tous le pouvoir de lutter contre ce gâchis en adoptant des gestes simples.

 

Je décrypte les dates sur les produits alimentaires :

  • La DLC - date limite de consommation - ("à consommer jusqu'au...") concerne les denrées périssables à conserver au frais. Les produits risquent de présenter un danger pour la santé après cette date.
  • La DDM - date de durabilité minimale - qui remplace la DLUO - date limite d'utilisation optimale -  concerne les produits moins sensibles. On y trouve la mention "à consommer de préférence avant le...". Ils sont consommables sans danger après la date mais peuvent perdre certaines de leurs qualités.

 

J’organise mes achats et mes stocks :

  • Acheter les bonnes quantités, éviter la surconsommation, faire une liste de courses
  • Respecter la chaîne du froid et prendre les produits frais en dernier
  • Dans les placards et le réfrigérateur, placer les produits récents au fond, et devant ceux à consommer en premier
  • Dans le réfrigérateur, ranger les aliments en respectant les températures mentionnées sur les étiquettes

 

Je n’ai pas les yeux plus gros que le ventre et je me sers des quantités raisonnables, quitte à me resservir par la suite.

 

Au restaurant, je peux demander à repartir avec mes restes si je n’ai pas fini mes plats. Le SMICTOM va prochainement proposer des « Gourmet Bag » gratuits aux restaurateurs de son territoire afin de changer le regard souvent négatif sur ce genre de pratiques. Vous pouvez repérer facilement les établissements partenaires grâce au logo ci-contre.

 

Je conserve et cuisine mes restes de repas :

Tous vos restes de repas peuvent être conservés au frais quelques jours dans des boîtes alimentaires ou congelés. Vous pouvez également les cuisiner, des nombreuses recettes anti-gaspi existent. En voici deux exemples.

 

 


 

La tarte aux restes de fromage

Beurrer et fariner un moule à tarte, y déposer la pâte (200g de farine, 100 g de beurre et 5 cL d’eau). Disposer des petits morceaux de restes de fromage tels que mimolette, chèvre, comté… sur la pâte.

Battre 4 œufs avec un peu de lait ou de crème liquide, poivrer et verser ce mélange sur le fromage.

Enfourner à 180°C environ 30 min, jusqu'à ce que la tarte soit bien dorée.

 

 


 

Le crumble aux restes de légumes

Pour 4 personnes, répartir environ 400 g de restes de légumes cuits dans 4 ramequins beurrés. Si la quantité vous semble un peu juste, vous pouvez ajouter des légumes surgelés de votre choix.

Mélanger 100 g de farine avec 100 g de beure mou et 60g de parmesan râpé. Effriter ces ingrédients entre les doigts afin d'obtenir un mélange sableux. Recouvrir les légumes avec.

Enfourner 20 min à th.7 (210°C) et servir chaud.

 

 



Pour plus d’information et pour passer à l’action, consulter les sites internet suivants :

Ça suffit le gâchis

Le bruit du frigo

Zéro-Gâchis

Partage ton frigo

 

 



retour


 

  • caddie
  • gourmet