Je pratique le jardinage durable

 

  

Je pratique le compostage

Je composte dans mon jardin grâce à un composteur, ou simplement en tas (pratique pour les quantités importantes). J’y dépose :

  • les déchets de cuisine comme les épluchures, les restes de repas, le marc de café et les filtres, les sachets de thé…
  • les déchets de la maison : essuie-tout, fleurs fanées et déchets de plantes…
  • les déchets de jardin : feuilles mortes, tonte de gazon, résidus de taille, broyat…

 

En appartement aussi je peux composter grâce à un lombricomposteur : les vers Eisenia fetida décomposent les déchets de cuisine et les transforment en fertilisants naturels : le lombricompost et le lombrithé.

 

Je pratique le paillage et le mulching

Tonte, taille et feuilles mortes sont souvent considérées comme des déchets alors qu’elles constituent de précieuses ressources pour le jardinier. Elles forment en effet d’excellents paillis qui limiteront votre travail par la suite (désherbage et arrosage). Le paillage consiste à couvrir la terre et évite ainsi qu'elle soit exposée directement aux intempéries. Il limite l’installation des herbes indésirables, garde l’humidité du sol, protège la terre des agressions et protège la faune utile.


Utiliser une tondeuse munie d’un kit mulching (la tonte est dispersée sur place et disparait en quelques jours, il n’y a donc plus de déchet) est une autre solution. Dans tous les cas, privilégiez le gazon et les végétaux à croissance lente.

 

J’utilise des alternatives aux produits chimiques dangereux pour la santé et l’environnement

J’utilise des plantes aromatiques dans mon potager car elles servent de bouclier naturel contre les indésirables. Les fleurs en jumelage avec les légumes améliorent la production en attirant les insectes butineurs qui assurent une meilleure pollinisation et donc une meilleure fructification.


Les purins, décoctions, infusions et macérations de plantes vous permettront de venir à bout de la plupart des parasites et maladies. L’infusion de lavande ou la décoction de tanaisie, par exemple, constituent des insecticides naturels.

 


Pour plus de renseignements, téléchargez notre guide pour jardiner au naturel ou consultez notre page dédiée.



retour


  • Compostage
  • épluchures
  • feuilles